Après un démarrage marqué par la douceur et l’humidité, la sécheresse de l’été a par endroits occasionné une forte contrainte hydrique sur nos sols de graves très filtrants. Si les vignes anciennes, profondément enracinées, se sont bien comportées, nous avons préféré ajuster la charge sur les vignes plus jeunes pour ne pas trop les fatiguer.  A la fin de l’été, cependant, le vignoble a soif. Les baies peinent à se développer, la maturation pourtant bien enclenchée marque le pas.

Après de longues semaines de temps très sec, c’est avec soulagement que nous  avons accueilli les quelques 35 mm de pluie du 13 septembre. Juste assez pour redonner de l’énergie aux raisins qui vont pleinement profiter de cette manne ! La véraison s’est terminée dans d’excellentes conditions, et nous avons abordé les vendanges avec une grande sérénité.

Elles se sont étalées  tranquillement, du 28 septembre pour quelques jeunes merlots au 17 octobre pour les derniers cabernets-sauvignons, récoltant sans hâte chaque zone à sa maturité idéale sous un bel été indien, aux températures douces. Nous avons privilégié des vinifications précises, adaptées à chaque lot, afin de sublimer une matière première riche et complexe.

Les vins, entonnés en janvier,  ont une structure dense et élégante sur des tanins veloutés…encore un millésime très prometteur au Château Belgrave !