La météo du premier semestre a été marquée par une pluviométrie record, compliquant nos interventions manuelles et mécaniques au vignoble. Nous avons conservé autant que possible le couvert végétal des rangs pour augmenter la portance, limiter le tassement, stabiliser la structure des sols et améliorer l’infiltration des eaux de pluie. Patience et réactivité ont été nos maîtres-mots pour intervenir dès que le temps le permettait et gérer efficacement les travaux en vert, face à une pousse de la végétation accélérée par l’abondance d’eau et les températures douces. Forte jusqu’en juillet, la pression mildiou est nettement ralentie grâce à la vigilance de nos équipes, soutenue par un été chaud et sec qui a renversé une situation très tendue au printemps.

A la veille des vendanges, l’état sanitaire est irréprochable ! Sous ces excellentes conditions, la maturation s’est déroulée idéalement, favorisant la concentration et l’intensité aromatique de tous nos cépages. Nous avons vendangé tranquillement, sur une amplitude de quatre semaines. L’été indien a permis à chaque parcelle d’atteindre sa pleine maturité : pour la première fois, des cabernets-sauvignons ont été ramassés avant les derniers merlots.

L’élevage, entamé en janvier, va sublimer la texture déjà onctueuse, élégante, de ces vins fruités et complexes. Encore un très beau millésime en route au Château Belgrave.