Le premier semestre s’est déroulé sous d’excellentes conditions avec les premières fleurs visibles le 29 mai, un peu en avance sur la moyenne. L’épisode chaud et sec de plus de sept semaines – mi-juin à fin juillet – a ralenti l’évolution végétative des vignes les plus jeunes. Le vignoble a bien résisté néanmoins, grâce à
l’adaptation méticuleuse des travaux en vert qui permettent de limiter au maximum la contrainte hydrique.

Les précipitations du milieu d’été, modérées, ont été suffisantes pour enclencher la véraison sur l’ensemble
du vignoble. Les baies ont grossi et la météo favorable du début d’automne a accompagné une excellente maturation. Nous avons vendangé sur deux semaines, attendant sans précipitation le meilleur moment pour chaque parcelle.

Les merlots sont fruités, suaves et magnifiquement structurés, les cabernets-sauvignons, arrivés à une maturité parfaite, sont d’une finesse remarquable et proposent des arômes de cassis et de fruits rouges qui reposent sur des tanins d’une exceptionnelle élégance. Les petits verdots explosent en bouche et font preuve d’une grande fraîcheur malgré leur potentiel tannique. 2015 se révèle un magnifique millésime au Château de Ricaud