Au Château Rahoul, les premiers bourgeons sont apparus autour du 10 avril, dans des dates normales sur ce terroir de graves sableuses. Les premières semaines chaudes et ensoleillées du printemps ont activé la

végétation ; la floraison, très homogène s’est déroulée sous des conditions idéales. Grâce à la météo remarquable dont nous avons bénéficié tout au long de la saison, l’état sanitaire s’est maintenu. La croissance de la vigne a ralenti un peu en juillet, la véraison des rouges s’est fait attendre jusqu’aux

premiers jours d’août sur les parcelles de graves, plus sensibles aux faibles volumes de précipitations.

Les blancs, sur terroir argileux plus frais, ont profité largement des températures douces du mois d’août : nous avons démarré la cueillette le 27 août par une parcelle précoce de sauvignon, puis récolté en plusieurs demi-journées jusqu’au 15 septembre des raisins à l’équilibre parfait.

Nous avons tiré avantage de l’excellent état sanitaire du vignoble et d’une très belle météo pour vendanger les rouges sur près de trois semaines, attendant sans nous presser la maturité idéale de chaque parcelle. Des tanins d’une grande douceur et un bel équilibre, définissent déjà ce très beau 2015 au Château Rahoul.