Nous traversons la Garonne, pour découvrir, à travers un troisième portrait de vigneron, nos deux châteaux du secteur entre-deux-mers : le château Pey La Tour, Bordeaux Supérieur, et le Château de Ricaud, en Cadillac-Côtes de Bordeaux et Loupiac.
Bruno, responsable des domaines, lève un peu le voile sur la passion qui l’anime dans la direction de ces deux beaux terroirs.

Directeur des domainesFrédéric Bonnaffous
Responsable de la propriétéBruno Marlet
Superficie – Château Pey La Tour : 150 Ha / Château de Ricaud : 66 Ha
Nature des sols
Diversité des sols remarquable, sol argilo-calcaire, petites graves sur argiles et argilo-sableux.

image-pey-la-tour

Depuis quand travaillez-vous au Château Pey La Tour ?

Œnologue de formation, après avoir travaillé dans différentes appellations girondines comme  Pessac-Léognan  (Château Carbonnieux puis Château Haut-Bergey), l’Entre-Deux-Mers ( Château Thieuley) et Pauillac (Château Colombier Monpelou ), je suis arrivé en juillet 2008 pour prendre le poste de responsable des Châteaux Pey la Tour en Bordeaux et Bordeaux Supérieur et de Ricaud en Cadillac – Côtes de Bordeaux. J’ai tout de suite été séduit par la tenue du vignoble et j’ai pu constater que, dans ce domaine, ces propriétés n’avaient rien à envier aux grands crus que je connaissais.

Parlez-nous du Château Pey La Tour et du Château de Ricaud…

Le Château Pey la Tour est un grand cru en Bordeaux Supérieur. Le Château de Ricaud produit de superbes Cadillac-Côtes de Bordeaux et Loupiac. Rien n’y est laissé au hasard ; ces propriétés doivent correspondre à l’image que tout consommateur peut se faire d’une exploitation bordelaise idéale : des vignes parfaitement entretenues, un questionnement permanent sur la physiologie du vignoble (mise en place de capteurs dans la vigne afin de mieux comprendre le comportement de certaines parcelles) et une adaptation des vinifications au millésime. Chaque millésime est différent donc chaque vinification l’est aussi.

Quel est votre moment préféré dans la vie du domaine durant l’année ?

Les premières dégustations de baies en septembre. C’est le moment où je constate réellement la qualité du travail effectué tout au long de l’année.

Quel est votre millésime préféré ?

2010

Et enfin quel est votre meilleur souvenir au Château Pey La Tour :

La dégustation d’assemblage des 2010, rien à jeter ! Sentiment retrouvé en 2015.

quizz-pey-la-tour-v2