primeur-dourthe-chateau-belgrave

L’humidité relative et la fraîcheur de l’été, combinées aux réserves hydriques importantes, ont cette année favorisé une pousse ininterrompue de la végétation. Nous avons donc adapté nos travaux en vert : importantes surfaces foliaires préservées afin d’augmenter la contrainte hydrique ; ajustement minutieux des effeuillages et des épamprages ; qualité du tri avant vendange afin de ne conserver que les grappes homogènes.

Un important travail au vignoble, qui cette année encore ne nous a pas laissé de répit pendant l’été. Nous avons abordé le mois de septembre avec la plus grande sérénité, soulagés de l’arrivée de ce superbe été indien!

Les vendanges se sont étalées sur trois semaines entières, nous avons récolté, sans nous presser, des raisins sains et à parfaite maturité dans des conditions idéales. Sur cette belle matière première, nous avons maîtrisé les extractions : macération pré-fermentaire à basse température, suivie selon les lots de remontages ou de pigeages tout en douceur une fois les fermentations enclenchées.

A leur entonnage fin janvier, les vins révèlent déjà une structure dense et une matière soyeuse, assurément un très beau millésime de Château Belgrave.