primeur-dourthe-chateau-le-boscqAprès l’avance du premier semestre, l’été a été marqué par un mois d’août plutôt frais, peu favorable à la maturation. Il a fallu maintenir jusqu’au bout nos efforts au vignoble, face à une végétation très poussante stimulée par l’humidité significative dans les sols, et rester vigilants face à une importante pression sanitaire.

Le retour d’une météo idéale dès fin août, chaude et ensoleillée, a permis de réenclencher le processus de maturation sous d’excellentes conditions qui ont perduré en octobre. Nous avons pu choisir sans précipitation le meilleur moment pour vendanger chaque parcelle : la récolte, une des plus précoces et des plus étalées au Château Le Boscq malgré la petite taille du domaine, a débuté le 25 septembre pour ne s’achever que le 15 octobre.

Nous avons identifié quelques micro-parcelles très qualitatives, qui ont bénéficié de vinifications intégrales en barriques, sur des Merlot, Cabernet Sauvignon et Petit-Verdot. Les vins, d’une grande élégance, ont entamé leur élevage en décembre.