primeur-dourthe-chateau-rahoul

Un printemps capricieux alternant chaleur et pluie, suivi d’un été inhabituellement frais, nous a obligés à travailler sans relâche : les travaux en vert ont été minutieusement adaptés, afin de pallier les complications liées aux conditions météo inégales du millésime.

Nous constations fin août un bon état sanitaire, avec à ce stade un retard de maturité certain. Le beau temps tardant à s’installer nous a pourtant fait douter d’une suite favorable au bon déroulement de la véraison, très ralentie en août.

L’été tant attendu est arrivé tardivement, le 27 août, et un superbe temps ensoleillé s’est installé jusqu’à fin octobre, relançant la maturation du Merlot, majoritaire au Château Rahoul. Les Cabernets ont pleinement profité de ces conditions inattendues, et nous avons vendangé dans d’excellentes conditions sur tout le vignoble.

Nous avons travaillé les raisins rouges en macération pré et post fermentaires, afin de favoriser une belle matière tannique, mûre et soyeuse. A leur entonnage, les vins sont déjà bien structurés, fruités et pleins.

Le Sémillon, cépage dominant à Château Rahoul, a parfaitement tiré parti des températures modérées de l’été. Ample et complexe, il est remarquablement soutenu par la fraîcheur aromatique des Sauvignons.