Alors que le vignoble se pare des couleurs chaudes de l’automne, une fois la récolte terminée, le repos est de courte durée dans les vignobles Dourthe. Si l’essentiel de l’action se déroule pour quelques semaines encore dans les chais en pleine vinification, les équipes de vignerons n’en sont pas moins sur le pont… C’est le temps des travaux des sols, essentiels pour entretenir l’équilibre entre la vigne et son terroir.

Labour au Château Belgrave - Dourthe

Labour au Château Belgrave – Dourthe

Le griffage

Forme de labour qui permet de décompacter et d’aérer les sols tassés par les différents travaux et passages de l’année. Le couvert végétal – qu’il soit naturel ou semé – est alors enfoui, il amènera un amendement naturel en se dégradant pendant l’hiver.
o Un semis temporaire composé de céréales et de légumineuses peut être mis en place afin d’améliorer la structure du sol, d’en favoriser la vie micro-biologique. Ce couvert végétal d’hiver permet également d’améliorer la portance des sols et d’éviter l’érosion occasionnée par les pluies hivernales. Il apportera une fertilisation naturelle au printemps, lors de son enfouissement.

 

Couvert végétal d'hiver - Château La Garde - Dourthe

Couvert végétal d’hiver – Château La Garde – Dourthe

Chaussage des jeunes vignes.

Appelée également buttage, cette opération consiste à former une petite butte de terre autour des ceps. Le but de cette opération est de :
o Protéger les jeunes pieds du froid et de l’humidité
o Enfouir les mauvaises herbes, les débris végétaux, favorisant ainsi un amendement naturel
o Casser les racines superficielles de la vigne, l’obligeant à s’enraciner plus profondément
o Permettre l’aération et la structuration des sols

Chaussage des jeunes vignes - Château La Garde - Dourthe

Chaussage des jeunes vignes – Château La Garde – Dourthe

Dès les premiers froids, une fois les feuilles tombées, la taille pourra démarrer. Mais cela est une autre histoire…