« Faire bouger les lignes »

Lorsque le projet nait en 1988, Denis Dubourdieu et la Maison Dourthe n’ont qu’une seule ambition, « faire bouger les lignes et créer le premier grand vin blanc sec de Bordeaux à un prix abordable ».


 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Des raisins blancs de qualité parfaite

L’idée de N°1 voit le jour dans les années 1980. Alors qu’à Bordeaux les grands vins rouges s’imposent en maîtres, ils font de l’ombre à leurs homonymes blancs, encore de qualité discutable. De ce constat nait l’idée de produire des raisins blancs à la qualité et la maturité parfaites.

 

Le père des blancs

Aidés par les travaux de recherche de Denis Dubourdieu, considéré comme le « père des blancs » à Bordeaux, nos équipes s’impliquent fougueusement à la vigne comme au chai. Nos vignerons partenaires sont choisis et acceptent de relever le défi et d’innover au sein de cet incroyable projet.

 

 

Un 100% sauvignon blanc

Aux multiples travaux initiés au vignoble s’ajoutent de nouvelles techniques au chai permettant d’extraire tout le potentiel que la baie aura à offrir. Inspiré des grands blancs de Sancerre, N°1 blanc sera un 100% sauvignon blanc. Un nouveau contrepied dans un contexte où domine le sémillon.

 

Une déclinaison en trois couleurs

N°1 possède un style, une personnalité forte résultant d’une démarche globale, qu’aucun producteur n’avait eu l’audace d’entreprendre jusque-là. N°1 se décline aujourd’hui en trois couleurs et sur quatre AOC.