2018 restera sans doute dans nos mémoires comme le millésime des extrêmes !

Pluviométrie record au premier semestre, pression sanitaire inégalée dans le vignoble bordelais, été parmi les plus secs et chauds des dernières décennies. Avec le retour du beau temps et une pression sanitaire maîtrisée, les vendanges se sont finalement déroulées dans la sérénité, redonnant le sourire à des vignerons encore une fois soumis à rude épreuve. Je rends hommage aux équipes Dourthe pour leur implication quotidienne et leurs efforts constants qui ont permis de maintenir dans nos vignobles un parfait équilibre et des conditions optimales de récolte, tout en respectant notre engagement fort en matière environnementale. Les vins récoltés étaient déjà très prometteurs dès le début des vinifications.

Les dégustations en barriques confirment cette première impression : 2018 pourrait bien s’inscrire dans la lignée des grands millésimes de Bordeaux.