Après juillet et une première quinzaine d’août particulièrement chauds et secs, les températures nocturnes ont baissé à partir du 22 août. Associées à un épisode pluvieux autour du 11 août, elles ont permis de relancer les jeunes vignes assoiffées. Profondément enracinées, les vignes anciennes ont de leur côté bien résisté aux contraintes hydriques.

La maturation évoluant rapidement sous cette météo estivale, c’est presque sans transition avec les blancs, que nous avons récolté les premiers jeunes merlots le 11 septembre au Château La Garde et au Château Belgrave.

Toutes nos propriétés sont en vendange depuis le 17 septembre, pour un millésime qui compte parmi les plus précoces de la dernière décennie. Après un tri rigoureux des grappes sur pied puis des baies à l’arrivée au chai – tri optique à la Garde, Rahoul, Belgrave, Reysson ; densimétrique à Le Boscq et Grand Barrail Lamarzelle Figeac) les raisins sont vinifiés en cuves inox thermorégulées. Il est assurément trop tôt pour juger de la qualité des vins : les moûts de merlot sains, mûrs et savoureux sont encore en fermentation. Mais nous sommes très confiants.

Nous veillons sur les raisins qui achèvent leur maturation dans le vignoble. Restez connectés pour des nouvelles de nos cabernets !