FR       EN                

Châteaux / Créations

Vins

    
Accueil | Château La Garde

Château La Garde

AOC Pessac-Léognan

"Nous avons fait l’acquisition du Château La Garde en Juin 1990, séduits par la qualité exceptionnelle de son terroir, sans doute une des plus belles croupes de graves de l’appellation Pessac-Léognan. Motivés par un projet ambitieux, à la hauteur du terroir, nous y avons investi beaucoup de temps et d’efforts aujourd’hui récompensés par la production de plus en plus régulière d’un grand vin de Pessac-Léognan, fin, élégant et charmeur." Patrick Jestin

~~ En savoir + ~~


Directeur des domaines
Frédéric Bonnaffous
Responsable de la propriété
Pierre Estorge
Superficie : 53.9 Ha
Nature des sols
Terroir d’un seul tenant, alternance de 3 croupes et de plateaux dominant la commune de Martillac. Très grande diversité de sols avec des veines plus ou moins affleurantes d’argiles et de sables.

~~ Voir la carte ~~

Bouteille du vin La Terrasse de La Garde
AOC Pessac-Léognan - Second Vin du Château La Garde
2014 - 2013 - 2012 - 2011
-- Découvrir --
Histoire Château La Garde

Le domaine de « Lagarde » figure déjà sur la première carte générale du Royaume de France, réalisée en 1756 par Cassini. La très jolie chartreuse, édifiée en 1732, se trouve alors entourée de vallons et de bois. Le « Bourdieu de Lagarde » se transmet ensuite dans la famille Blanchard jusqu’à son achat en 1877 par la famille Lacoste, négociants à Bordeaux. La vigne se développe alors sur ce superbe terroir de graves et un chai est construit en 1881. Après la première guerre mondiale, Louis Eschenauer, négociant de renom, s’intéresse au Domaine de La Garde qu’il acquiert en 1920. Il devient ainsi le principal promoteur des vins de la commune de Martillac où il possède également le Château Smith Haut Lafitte. Tantôt dénommés Domaine de La Garde, Clos de La Garde, puis Château La Garde, on retrouve dès cette époque sur les étiquettes du domaine, le blason inspiré des armes attribuées à l’Aquitaine depuis la guerre de Cent Ans, le léopard à tête de lion.

Terroir Château La Garde

Près de la moitié du vignoble recouvre trois croupes de graves laissant affleurer par endroits de l’argile plus ou moins sableuse. L’une d’elle, prénommée le « Plateau », d’une surface de plus de 10 Ha, offre une couche de grosses graves pouvant atteindre jusqu’à 4 m de profondeur. Le Plateau est un magnifique berceau pour les cabernets et le petit-verdot qui apportent la complexité et la structure élégante des grands Pessac-Léognan. Au pied des croupes, les graves s’affinent. Ces parcelles constituent un terroir idéal à la production de merlot fin et fruité. Au nord, la propriété est traversée par une veine calcaire très profonde tout à fait originale sur cette appellation. Ce terroir très précoce se prête parfaitement à la production de merlot caractérisé par une grande fraîcheur aromatique. Cette veine calcaire se prolonge de l’autre côté du ruisseau, avec une présence plus importante d’argile et une exposition nord. Ce terroir très frais est adapté aux cépages blancs, le sauvignon et le sémillon. Enfin deux parcelles complémentaires, plus tardives, composées d’argiles gravelo-sableuses (30% d’argile pure), permettent d’obtenir des merlots puissants et tanniques. L’excellente connaissance du terroir de La Garde acquise grâce aux études pedo-géologiques systématiques lors de la restructuration du vignoble et à l’expérience de plus de 25 ans des équipes Dourthe sur ce domaine garantit la parfaite adaptation du couple cépage/porte-greffe à la nature de chaque parcelle ou micro-parcelle.

Viticulture Château La Garde

Le Château La Garde est l’une des premières propriétés viticoles à avoir adopté la démarche de « production intégrée », qui permet de produire des raisins de haute qualité dans le respect de l’environnement et de l’homme. Les études menées sur la propriété ont abouti à une cartographie très précise, identifiant des parcelles ou parties de parcelles en fonction de la qualité des sols, de leur capacité hydrique, et de l’évolution de la maturité des baies. Les essais entrepris par le passé sur des parcelles témoin alliés à notre parfaite connaissance du vignoble, permettent aujourd’hui à nos équipes d’adapter au plus juste les travaux à chaque zone en fonction de ses caractéristiques. La gestion des sols très réfléchie (adaptation des labours, engrais verts) et une protection du vignoble respectueuse de l’environnement (réduction des intrants, confusion sexuelle, désherbage mécanique, travaux en vert manuels), favorisent l’équilibre de la vigne. Ces travaux minutieux et attentifs (taille rigoureuse pour une sortie de fruits harmonieuse ; ébourgeonnages, épamprages, échardages et effeuillages pour optimiser l’aération des grappes et garantir un parfait état sanitaire) contribuent à la maîtrise des rendements et de la vigueur de chaque pied, et conduisent à une meilleure maturité des raisins. Les vendanges, intra-parcellaires, sont menées avec le plus grand soin : les cuves ne reçoivent que des baies mûres et parfaitement homogènes.

Vinification Château La Garde

Les vendanges sont effectuées lorsque les baies ont atteint leur maturité optimale. Le soin apporté au raisin à la vigne se poursuit au chai, avec une réception de vendange qui protège au maximum l’intégrité du fruit : protection optimale des raisins blancs contre l’oxydation (gaz inerte, glace carbonique) sélection des meilleures baies rouges sur tables de tri manuel. Les vinifications et l’élevage sont conduits en barriques pour les blancs. Les rouges sont vinifiés en cuves inox dont le nombre et les tailles permettent de maintenir l’individualité de chaque lot. Les équipements du chai bénéficient régulièrement d’aménagements innovants. Ils sont à la disposition des vinificateurs pour toujours progresser dans la qualité des sélections et d’expression des baies. L’élevage des lots, d’une durée de 12 à 14 mois, se déroule dans le chai enterré. Le choix des barriques et le pourcentage de fûts neufs répondent à des critères très stricts privilégiant l’expression du fruit, la finesse et l’équilibre général du vin. 

Actualités
Histoire
Terroir
Viticulture
Vinification & élevage
Photos


Etes-vous légalement en âge de consommer
de l'alcool dans votre pays de résidence ?

Oui Non